Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophique de la justice et de la société démocratique | UQAM La déesse grecque Athéna - Musée archéologique du Pirée
19 novembre 2014

Cycle 2014-2015 conférences chaires UNESCO et MCD

Le Cosmos a-t-il besoin d’un Demos ?

Automne 2014

L’ébranlement des États-nations dans leur capacité d’être le lieu par excellence de la régulation culturelle, politique, économique des sociétés modernes a fait (re)naître la proposition d’un espace politique monde (cosmopolitique). Certes, les tenants d’une cosmopolitique contemporaine ne proposent pas un Gouvernement-monde, mais plutôt l’extension à l’échelle mondiale de droits et de structures démocratiques cosmopolitiques. Cette extension de la démocratie vers le haut s’accompagne d’ailleurs dans nos sociétés d’un fort mouvement d’en bas, visant à recentrer la démocratie vers le pouvoir citoyen et la pluralité sociale (cosmopolitisme culturel). Les deux phénomènes ne sont pas nécessairement interreliés, mais ont comme conséquence de remettre en question le lien historique que la démocratie moderne avait noué avec la communauté politique nationale (l’État-nation).

Quelles sont les grandes tendances à l’oeuvre dans le déploiement contemporain d’une cosmopolitique ? La démocratie a-t-elle besoin d’une communauté politique, ou inversement le Cosmos peut-il être un Demos ? Quels liens peut-on établir entre les forces du renouveau citoyen, celles de la reconnaissance de la pluralité (du cosmopolitisme culturel) et le déploiement d’une cosmopolitique ? Comment penser la solidarité dans un monde postnational ?

Les Conférences conjointes 2014-2015 de la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique et de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie (Chaire MCD) porteront sur les enjeux de la communauté politique face à la proposition d’une cosmopolitique.

Comme d’habitude, des chercheurs de différents horizons (philosophes, sociologues, politicologues juristes, historiens, etc.) proposeront des pistes de compréhension à ces questions.

Jacques BEAUCHEMIN, UQAM - Jean DE MUNCK, Louvain - Pascale FOURNIER, Université d’Ottawa - Gilles GAGNÉ, Université Laval - Jocelyn LÉTOURNEAU, Université Laval – Dominique LEYDET, UQAM - Joseph-Yvon THÉRIAULT, UQAM


Les Classiques des sciences sociales ont l’honneur d’annoncer que Josiane  Boulad-Ayoub est l’auteure la plus téléchargée des auteurs...Nouvelle parution : Les arts de lire des philosophes moderne